Connaissez-vous l’histoire des chutes du Niagara ?

Connaissez-vous l’histoire des chutes du Niagara ?

Dans mon dernier article sur les Etats-Unis, je vous parlais de deux villes américaines que j’ai eu l’occasion de visiter : Philadelphie et Boston. Aujourd’hui, je laisse de côté l’ambiance des grandes villes, pour vous parler de l’histoire des chutes du Niagara. Une occasion pour moi de vous faire partager ces incroyables chutes d’eau mais aussi l’industrie que cela génère autour…

Une attraction naturelle et surtout très touristique

Ensemble de trois chutes d’eau situées à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis, les chutes du Niagara sont les chutes les plus puissantes d’Amérique du Nord mais surtout les plus connues dans le monde entier. Il faut savoir que ces 3 chutes ont chacune leur nom propre :

  • Le « fer à cheval » pour les chutes canadiennes
  • Les « chutes américaines » pour… les chutes américaines (quelle inspiration !)
  • Le « voile de la mariée » pour la troisième et plus petite.

Bien loin d’être isolé en pleine nature, vous retrouvez autour des chutes un véritable mini Las Vegas. Centres commerciaux et attractions en tout genre sont là pour occuper les milliers de touristes. C’est une véritable fête foraine qui est là toute l’année.

chutes du niagara

Par ailleurs, pour profiter au maximum de ces chutes, ce n’est pas les moyens qui manquent. Pour ma part, en bon touriste, j’ai réalisé la croisière Maid of the Mist qui permet d’approcher les chutes au plus près. C’est vraiment impressionnant. Et en prime vous gagnez un superbe manteau de pluie bleu pétant ! 🙂 Pour les plus fortunés d’entre vous, il est possible de survoler les chutes en hélicoptère. Je ne me souviens plus du prix, mais ce n’est vraiment pas donné ! 

chutes du niagara

Quand l’histoire des chutes du Niagara rime avec la production d’énergie

Le débit des chutes est tout simplement impressionnant : plus 5 720 m3/s), et les premières sociétés privés ont vite vu dans ces chutes un potentiel de créer de l’énergie hydroélectrique facilement. Dès le plus tôt, au 18ème siècle, les chutes ont commencé à être exploitées. Et au fur et à mesure, les grosses sociétés privées ont refusé l’accès des chutes aux touristes, à moins de verser des commissions exorbitantes. Consterné par cette sur-exploitation, un mouvement populaire se déclenche nommé « Free Niagara » pour libérer la rivière Niagara. Ainsi, en 1885, l’Etat de New York et la province de l’Ontaria rachètent progressivement les terres aux entrepreneurs pour empêcher toute exploitation abusive et un accès libre aux touristes. Ainsi, en constituant la « Niagara Falls State Park » côté américain et la « commission des parcs du Niagara » côté canadien, cela a permis très nettement de réduire le développement des chutes et de la rivière Niagara.

Actuellement, près de 15 millions de touristes visitent les chutes par an. Et pourtant, c’est loin d’être les plus hautes du monde. A savoir que les plus hautes se trouvent au Venezuela nommé « Le Salto Angel » avec ses 979 de hauteur. Malgré tout, la beauté des chutes du Niagara est impressionnante et pour ceux qui auraient envie de tenter l’aventure Américaine sans trop se prendre la tête niveau organisation, allez faire un tour sur prixdesvoyages.com, ils proposent des séjours vol + hotel aux Etats-Unis a des prix intéressants.

Et vous, avez-vous déjà visité les chutes du Niagara ?

11 réactions au sujet de « Connaissez-vous l’histoire des chutes du Niagara ? »

  1. Hello,
    Ce mini Las Vegas dont tu parles, il est du côté américain j’imagine? Ou peut-être des deux côtés? Moi je n’y suis jamais allé mais mes parents oui et ils ont beaucoup aimé voir ces chutes de près!

  2. A l’heure de l’énergie propre, je suis surpris de la démarche d’expulser les entreprises productrices d’électricité ! Peut être cela sera t’il remis au goût du jour avec un bon compromis activité touristique vs production d’électricité

    1. Ces entreprises ont été expulsé car elles empêchaient clairement l’accès des touristes aux chutes. Comme tu le dis, il y a un juste milieu à trouver entre l’industrie du tourisme (qui s’est sans doute un peu trop développé…) et la production d’électricité.

  3. J’avais adoré les chutes du Niagara quand j’y ai été il y a quelques années. J’ai eu la chance de voir les chutes d’Igacu tout recemment et quel choc. Elles sont vraiment incroyables et pour moi bien plus belles que celles de Niagara. A voir absolument pour ceux qui en ont l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons