Fabriquer sa Pirogue pour mieux repartir ?

Fabriquer sa Pirogue pour mieux repartir ?

Tout homme est tiraillé entre deux besoins. Le besoin de la Pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, c’est-à-dire de l’enracinement, de l’identité.

Les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre qu’on fabrique la Pirogue.

 

Cette citation, apprise par une amie il y a quelques mois, symbolise a elle-seule mon cheminement de ces dernières années.

J’ai pendant longtemps cru, par erreur, que je pourrais construire ma Pirogue, sans me préoccuper de l’Arbre. Que l’Arbre n’était pas si important que cela…

Et pourtant, à chaque voyage, j’avais ce besoin de rentrer…

Ce besoin de retrouver ma famille, mes amis, une stabilité et retravailler un peu plus sérieusement pour faire avancer mon activité professionnelle.

Jusqu’au jour (après 3 ans d’aller-retour entre ma Pirogue et mon Arbre) où j’ai décidé de lâcher la Pirogue…

Depuis maintenant près d’un an et demi, je me concentre sur sa Construction. Et croyez-moi (ou non…) je suis en train de construire une magnifique Pirogue !

J’y reviendrai plus longuement au cours des prochains articles.

En attendant, je vous laisse regarder ce montage vidéo de mon dernier séjour au Vietnam (mon premier grand voyage depuis 1 an et demi, le début d’une belle série, dans les années à venir…)

 

Une réaction au sujet de « Fabriquer sa Pirogue pour mieux repartir ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons