Pourquoi la Génération Y veut tant voyager ?

Pourquoi la Génération Y veut tant voyager ?

Ah ce type de titre vous dit quelque chose ?

Génération Y = Voyage ?

C’est un peu réducteur vous allez me dire mais… pas si loin de la vérité que ça.

Il y a déjà de magnifiques articles écrits sur le sujet que vous pouvez retrouver ici et .

Et pourtant, j’avais cette envie d’apporter ma pierre à l’édifice…

Après tout, je suis en plein dans cette génération et vous êtes sur… un blog de voyage, ça fait sens, non ? 🙂

Une génération en quête de sens

 

Je n’ai pas envie de ressortir ce discours classique que vous avez déjà entendu à maintes reprises mais… le « métro-boulot-dodo » c’est un peu la HANTISE de notre génération.

Et si je suis honnête avec moi-même – est-ce que tu le seras toi ? – cela va même parfois trop loin.

On arrive à un stade, où on est presque choqué de voir une personne heureuse, de vivre dans la routine tout étant salarié, dans un emploi classique…

Par contre, des métiers comme Infopreneur, Blogueur, Youtubeur ou autres font rêver des milliers de personnes, sans voir la partie émergée de l’iceberg.

Mais plus que ce discours classique anti « métro-boulot-dodo » ce que l’on cherche, c’est un métier qui a du sens. Une vie qui a du sens.

Le refus prononcé de se lever le matin, pour faire un job que l’on aime pas juste « parce qu’il faut travailler !« , juste « parce qu’il faut bien subvenir à ses besoin« .

Et finalement, si tu trouves cette quête de sens, dans un job de salarié, n’est-ce pas aussi bien ?

Voyage en Patagonie
Photo prise à Bariloche, Argentine.

Génération Y : Accro au « Vivre » plutôt qu’au « Avoir« 

 

Là on touche à quelque chose d’important à mon sens.

Être propriétaire de SA maison, cela ne fait plus rêver… Rester locataire jusqu’à 35-40 ans, mais pourquoi pas ?

Avoir la dernière voiture toute neuve ? On s’en fou, non ?

Ce que l’on veut c’est VIVRE, avec un grand V. Vivre maintenant, et pas dans 40 ans. Profiter du présent. Croquer à pleine dents l’instant.

Alors oui, le voyage apparaît clairement comme cette solution. Ne plus attendre 10 ans pour se payer le voyage de ses rêves. Le faire maintenant quitte à… se serrer la ceinture plus tard en rentrant.

L’objectif de la retraite est quasiment inexistant pour nous. Peu importe qu’elle existe encore ou non dans 30 ans, nous préférons prendre les devants, et vivre sans regrets : Avoir vécu nos rêves maintenant, et ne pas penser au lendemain…

[NB : Pour ceux qui sont au courant, de mes différents investissements dans l’immobilier, non je ne mène pas un double discours. Mes différents investissements sont faits dans un seul et unique objectif justement : pouvoir Vivre encore plus d’expérience, sans me soucier de cette pression financière…]

Chute d'Iguazu, Argentine.
Chute d’Iguazu, Argentine.

Un manque de visibilité sur son avenir…

 

Avoir vécu nos rêves maintenant, et ne pas penser au lendemain… Et oui cela m’amène naturellement à ce dernier point.

Notre avenir ? Et bien… on en sait rien.

Certes, on ne veut pas de ce classique « métro-boulot-dodo« .

Oui on veut cette quête de sens.

Mais on veut quoi en fait ?

C’est peut-être LA question à laquelle nous n’avons pas envie de répondre.

Ou tout simplement parce que beaucoup n’en savent rien. Et ce n’est pas faute de chercher.

Alors en attendant d’avoir trouvé. En attendant d’avoir trouvé « THE » big objectif qui nous animera, nous vivons. Sans avoir cette pression du passé ET du présent.

Et pour ça, on le doit peut-être à toute une génération. A celle qui se trouvait avant nous.

A celle qui a vécu le « métro-boulot-dodo« .

A celle qui avait pour objectif d’avoir SA maison.

A celle qui n’a pas forcément vécue à fond dans le présent, mais à pensée à son avenir.

A celle qui nous a éduquée et mis sur le bon chemin.

A celle qui n’a parfois pas compris nos choix.

Alors si vous passez par là : Merci. Merci du fond du coeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons