[Extrait n°3] – Les « whitsundays islands », un archipel paradisiaque…

[Extrait n°3] – Les « whitsundays islands », un archipel paradisiaque…

[box type= »info »]Voici le troisième extrait de mon livre « Le Voyage d’Ozcar » racontant l’ensemble de mon road trip en Australie, entre 2010 et 2011. Vous pouvez retrouver les premiers extraits ici et .

Bonne lecture ! 🙂  [/box] 

21 Mars 2011.

 

         De retour sur la route, nous nous dirigeons vers Airlie Beach et surtout vers les Whitsunday Islands. Réputées dans le monde entier, ces îles paradisiaques sont tout simplement à couper le souffle. Airlie Beach est en quelque sorte le port d’accueil de tous les touristes pour les départs en croisière. Autant dire que le nombre de backpackers venant ici comme nous pour profiter de l’endroit est énorme.

Les agences proposant des croisières de quelques jours occupent toute l’artère principale de la ville et se comptent par dizaines. C’est une usine à touristes pharamineuse. Bien entendu, chaque agence propose le meilleur bateau, la meilleure croisière et la meilleure offre. Difficile de faire son choix ! Finalement, nous trouvons notre bonheur dans la deuxième agence que nous consultons. Après une longue discussion, nous décidons d’opter pour une excursion à bord d’un voilier et en prime… nous réservons un saut en parachute au dessus de la Barrière de Corail (l’un de mes plus grands rêves !). Cela nous permet d’avoir une belle réduction et heureusement ! Nous sommes tout de même contraints de débourser $600 pour l’intégralité de notre expédition. Certes, ça fait mal au porte-monnaie mais ce qui nous attend va une nouvelle fois être mémorable !

 

* * * * * * * * * * * * * * * *

Le lendemain, vers 14 heures, nous embarquons pour notre croisière. Nous sommes environ vingt-cinq personnes sur le bateau. Tous de notre âge et avec un seul et même objectif : profiter au maximum ! Dès le début, tout le monde fait connaissance et comme par hasard, je rencontre très vite de mon côté trois français, Clément, Virginie et Chloé, alors que Nico discute avec un hollandais et un anglais.

Après près de deux heures de navigation, nous jetons l’ancre pour explorer notre premier spot de snorkeling et plonger avec le masque et les palmes. Nous nous équipons tous de nos combinaisons pour éviter les piqûres de méduses, qui peuvent être mortelles. Les méduses possèdent un aiguillon aussi grand qu’un doigt et leur piqûre n’est dans un premier temps pas douloureuse. Mais après 30 à 45 minutes, la douleur apparaît  et vous paralyse petit à petit, pouvant même aller jusqu’à stopper le cœur.

whitsundays islands

Nous sautons du bateau et nous nous retrouvons à nager dans une eau transparente. À peine la tête sous l’eau, je me retrouve en tête à tête avec une énorme tortue de mer. Je n’en reviens pas ! Nous nageons pendant plus d’une heure parmi des bancs de poissons multicolores. J’ai même la chance d’apercevoir une raie passant à quelques mètres de moi. C’est le genre de moment où l’on fait abstraction de tout ce qui nous entoure, on oublie tout, totalement obnubilé par la magie du spectacle qui s’offre à nos yeux…

whitsundays islands

De retour sur le voilier, l’équipage a préparé notre repas, un buffet pour tout le monde. Les premiers groupes se créent. Nous ne sommes là que trois jours et nous n’avons pas de temps à perdre ! Nous avons la chance d’assister à un lever de lune. Cette lueur orange s’élevant dans le ciel au début très lentement puis de plus en plus vite impressionne tout le monde. Au début, il faut quand même savoir que la lumière était si puissante que même l’équipage ne savait pas ce que c’était. Nous avons même cru assister en direct à un débarquement d’extraterrestres… 🙂 La soirée se termine au final plutôt calmement ; les plus courageux et les plus rêveurs s’endorment sur le pont à la belle étoile alors que les moins téméraires se réfugient dans les cabines communes.

 

* * * * * * * * * * * * * * * *

 

Le lendemain matin, c’est un réveil paradisiaque ! L’équipage a pris le soin de mettre en place un énorme petit-déjeuner pour tous les passagers. Outre le cadre sublime qui s’offre à nous, les accompagnateurs sont vraiment géniaux avec nous et s’emploie à délivrer le meilleur séjour pour chacun d’entre nous.

 

L’ancre levée, nous prenons la direction de Tongue Bay, une île où se trouve l’un des plus beaux panoramas sur l’ensemble de l’archipel. Arrivés sur place en voilier, nous rejoignons la terre ferme à l’aide d’un petit bateau à moteur. La profondeur de l’eau est faible, les coraux sont omniprésents et clairement visibles de notre embarcation. Manifestement habitués et n’ayant aucun autre moyen de passer, les membres d’équipage font une véritable « moisson de coraux » avec le moteur du bateau. Tout le monde est choqué par la situation ! Malgré la beauté du paysage, chacun d’entre nous prend conscience qu’il participe à sa destruction. Ce tourisme de masse, dont nous faisons partie, dégrade un peu plus chaque jour la faune et la flore marine présentes.

 

* * * * * * * * * * * * * * * *

 

Nous arrivons donc tant bien que mal à accoster sur l’île. Quelques minutes de marche plus tard et c’est un décor idyllique que nous avons en face de nous. À cet instant précis, je suis incapable de trouver des mots assez forts pour décrire ce que nous avons sous les yeux. C’est un paysage qui ferait pâlir les plus belles cartes postales au monde ! Il y a des dizaines de petits îlots tous recouverts d’un sable quasiment blanc entourés d’une eau turquoise. Chacun prend des photos par dizaines pour capturer ces moments féériques…

 whitsundays islands

Pour finir la matinée en beauté, nous nous retrouvons sur la Whitehaven Beach, qui possède le titre honorifique de plus belle plage des Whitsundays. Sans surprise, nous ne sommes une nouvelle fois pas déçus du voyage. Nous restons près  de deux heures sur cette plage magnifique. D’autres bateaux de jeunes comme nous viennent également d’accoster, et nous nous joignons tous à la fête pour profiter de ce paradis terrestre !

 

Peu de temps après être revenus d’une bonne baignade, nous apercevons l’eau remuer dans tous les sens, pile à l’endroit où nous étions. Chacun regarde le spectacle médusé en se demandant ce qu’il se passe. C’est à ce moment là que nous apercevons l’aileron d’un requin ! Stupeur ! Nous y étions quelques minutes auparavant… Il est tout simplement en train de chasser d’autres poissons. C’est impressionnant ! Nous n’avons pas envie d’imaginer avoir été là-bas à cet instant…

 

* * * * * * * * * * * * * * * *

 

L’après-midi, nous avons droit à notre deuxième session de snorkeling du séjour. Et c’est encore plus impressionnant que la première fois. Je ne sais plus où donner de la tête. Il y a des bancs de poissons entiers multicolores. Ils sont tellement nombreux que j’arrive  parfois à les toucher. Les coraux sont également de formes incroyables et laissent place à un festival de couleurs. Je retombe littéralement en enfance, j’ai les yeux d’un gamin de 8 ans émerveillé par la beauté d’un tel spectacle.

whitsundays islands 

Pour finir la journée, l’équipage du bateau nous fait débarquer sur une petite île plus proche du banc de sable au beau milieu de l’océan. Ils nous ont préparé un énorme buffet. Nous mangeons tous ensemble en buvant quelques bières tout en assistant à un coucher de soleil époustouflant ! Chacun fait ses photos, nous avons tous l’intention de ramener chez nous un maximum de souvenirs. Le groupe se rapproche progressivement pour cette dernière soirée mais demain annonce déjà la fin de cette aventure.

australie1 

* * * * * * * * * * * * * * * *

Pour la dernière journée, nous jetons l’ancre en pleine mer. Les plus « courageux » enfilent leurs combinaisons pour une dernière plongée, les autres restent sur le bateau à faire bronzette. C’est vraiment le genre de moment dont on ne peut se lasser ! Ces trois jours ont été pour nous un exemple parfait de la vie dorée que les gens ont ici. Nous ne nous soucions de rien dans ce cadre idyllique. Une heure de bateau plus tard, nous voilà déjà de retour au port, à notre point de départ. C’est le moment de faire ses adieux à l’équipage. Ils le disent eux-mêmes, ils ont l’un des meilleurs jobs au monde : faire du voilier à longueur de journée tout en accompagnant des jeunes qui ne demandent qu’une chose : s’amuser et répandre la bonne humeur ! 

* * * * * * * * * * * * * * * * 

De retour à Airlie Beach, nous restons finalement deux soirées de plus avant de reprendre la route. Nous les passons avec nos camarades de croisière rencontrés dès le premier jour : Clément, Virginie, Chloé, Franck l’hollandais et Oliver l’anglais). Des moments riches en émotions où le Goon est une nouvelle fois de sortie, avant de faire le tour des bars de la ville ! Nous nous retrouvons tous au lagoon pour récupérer de ces nuits de folie.

Ce nouvel extrait vous a plu ? Vous souhaitez lire l’ensemble du livre « Le Voyage d’Ozcar » ?

Rendez vous directement sur cette page, pour accéder à l’ensemble du livre, et continuer votre lecture…

Une réaction au sujet de « [Extrait n°3] – Les « whitsundays islands », un archipel paradisiaque… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons