Pourquoi Voyager rend Heureux… Ou PAS ?

Pourquoi Voyager rend Heureux… Ou PAS ?

Me voici de retour du Portugal, après 4 jours sur place, entre Lisbonne et Porto, en pleine forme !

C’est un pays sur lequel j’aurai sans doute l’occasion de revenir, avec un certain recul sur la manière dont j’ai voyagé : Compagnie Low-Cost (Billet 100€ A/R pour deux), Uber et AirBnb bref, toute l’application que j’enseigne dans mon guide : 17 destinations, à faire en 3 jours, pour moins de 300€.

Ce n’est pas le sujet du jour pourtant.

La question d’aujourd’hui : Pourquoi le Voyage rend Heureux ?

C’est vrai ça… Pourquoi ?

Pourquoi quand on prépare un Voyage, on a une sacrée patate ?

Pourquoi à l’approche du départ l’excitation ne cesse de monter et on est plus que de bonne humeur ?

Pourquoi quand on visite, on a le big « smile » et on rencontre des gens sympathique ?

Voyage et Rencontres

Le Voyage rend Heureux, vraiment ?

 

A mon sens, si l’on prend un peu de recul, ce n’est PAS le voyage qui rend heureux justement, c’est le projet en lui-même.

C’est les éléments de ce projet :

  • L’excitation de monter un projet (même si c’est un petit voyage)
  • Le léger stress (plus ou moins fort pour certains) de préparer le séjour
  • Le fait de réfléchir à son organisation, comment optimiser au mieux ses journées pour ne rien rater
  • Une fois sur place, il y a la part de découverte. Découverte de nouveaux paysages, d’une nouvelle culture, de nouvelles personnes.

Nous sommes dans un état, appelé en psychologie de « flow« . Plus d’infos sur le sujet ici.

Nous sommes littéralement absorbé, concentré et pleinement engagé dans une activité, en l’occurence ici : le voyage.

Iguazu chutes 1
C’est vrai que c’est pas mal de voyager, non ? 🙂

« Et Pourquoi au retour d’un voyage, je ne suis plus si heureux, voir déprimé ? »

Tout simplement parce que tu as quitté cet état de flow, chico !

Tu as pendant plusieurs jours, semaines et mois littéralement cassé ta routine, vécu pratiquement au jour le jour, avec passion et d’un coup… tout s’arrête.

C’est la fameuse post-déprime voyage

Celle-ci – notamment suite à un voyage au long cours – a déjà fait l’objet de plusieurs études et d’articles de blog.

Voyez-vous maintenant où je veux en venir ?

Ce qui rend heureux, ce n’est PAS obligatoirement LE voyage.

C’est surtout le fait de se retrouver dans ce fameux état de « flow », traduction : Vivre au quotidien pour un projet qui t’anime !

Capishto ?

« Ton travail ne te permet pas d’avoir cet état de flow ?« 

Belle excuse… Bravo, mais assez simple, non ?

Qui t’empêche d’avoir des projets qui t’anime en parallèle de ton travail ?

« Manque de temps ?« 

Ah pas mal… Supprime peut-être déjà le temps où tu glandes devant la télévision et les réseaux sociaux, tu verras… tu récupéreras quelques minutes, voir quelques heures 🙂

Donc, oui le voyage rend heureux, mais ce n’est pas le seul à pouvoir te rendre heureux, loin de là…

Recherche chaque jour, cet état de flow dans lequel tu peux te trouver quand tu prépares ou tu es en voyage et tu verras, ça change pas mal de choses.

Hâte d’avoir ton avis en commentaire… Et d’ici là, on se retrouve – peut-être – en « live » sur Paris, pendant ma conférence avec Julien Musy, le 16 Mars à 20H : « Vaincre ses Peurs et Réaliser le Voyage de sa Vie« 

Qué sa ko ?

Plus d’infos ici : https://www.eventbrite.com/e/conference-vaincre-ses-peurs-et-realiser-le-voyage-de-sa-vie-tickets-32346182302

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons