Un couchsurfing pas comme les autres à Mendoza…

Un couchsurfing pas comme les autres à Mendoza…

Après seulement 2 jours sur Cordoba, je décide de ne pas m’attarder plus longtemps dans cette ville, et de reprendre la route pour Mendoza. En effet, à part un festival bien sympathique à Alta Gracia, la ville du « Che », nommé « Todo El Mundo en Alta Gracia« , il n’y avait pas grand chose à faire, à moins de prendre un autre bus pour explorer la région.

La veille de mon départ de Cordoba, ne sachant toujours pas où dormir à Mendoza, j’envoie plusieurs messages aux couchsurfers sur place. Par miracle, une personne me répond dans la foulée. Mauricio ! Cela changera totalement le reste de mon séjour…

3 jours entre couchsurfers à Mendoza…

 

Arrivé le soir vers 20H, après 10 heures de bus, je le retrouve finalement sans trop de problème au terminal des bus. Un peu plus de la trentaine, il parle un peu anglais, mais pas question pour moi de parler la langue de Shakespeare ici. Je me remets petit à petit à l’espagnol après quelques jours de pause. Il était temps ! Vivant à Maipu, une petite ville à quelques kilomètres de Mendoza, je fais la connaissance de ses parents, qui vivent avec lui, et de deux autres couchsurfers anglais, en plein trip en Amérique Latine. Les discussions vont bon train, et j’avoue que je ne mets pas de temps à me sentir à l’aise. 🙂

couchsurfing mendoza
Les 2 couchsurfers anglais, les parents de Mauricio et bibi 🙂

Le lendemain, Mauricio nous a réservé un sacré programme, afin de visiter sa région. Nous démarrons la matinée par la visite d’une bodegas (vignoble). Après la présentation de l’ensemble du processus de transformation du raisin en vin, nous avons le droit à une magnifique dégustation de Malbec, le cépage le plus répandu ici.

rencontre mendoza

Nous enchaînons avec la visite d’une oléiculture, afin d’en apprendre un peu sur la production d’olives dans la région. Il faut savoir que l’économie de cette région est principalement basée sur le vin et la production d’olives. Bien entendu, c’est une nouvelle dégustation qui nous attend, avec de la tapenade et des olives, histoire de se mettre en appétit avant le repas…

Olives mendoza

olives mendoza
Dégustation d’olives et de tapenade

En effet, un sacré repas nous attend par la suite, préparé par la mère de Mauricio. Et ce n’était que le premier d’une longue série de repas copieux, très copieux. Car ici on aime manger. Beaucoup. Viande, viande et viande que je t’aime… Ajouté à cela les empanadas et les olives, mon estomac n’aura pas résisté longtemps et je me retrouve le jour suivant cloué au lit ! Dur voyage…

Les jours suivants, nous visiterons rapidement Mendoza ensemble, avec que le couple d’anglais, Lorena et Filippe nous fassent leurs adieux. Ils reprennent la route en stop vers le sud.

Pour ma part, le séjour ici ne fait que commencer…

Pourquoi je prolonge mon séjour ?

 

C’était en quelque sorte prévu depuis le début. Vous le savez, si je peux voyager comme cela pendant 3 mois, c’est que je suis web-entrepreneur et vis de mon activité sur internet et notamment de ce blog de voyage. Même si cela paraît facile comme ça, il y a beaucoup de travail derrière, et je dois parfois poser mes valises quelques temps afin de me remettre à jour. Je dois notamment faire avancer le blog de Bonjour Amérique avant la fin du mois, afin d’augmenter notre notoriété.

Cependant, il n’était pas prévu au programme que je reste chez mon couchsurfer plus longtemps. J’étais à la recherche d’un WOOFING ou d’un Help Exchange, mais visiblement cela se fait très peu dans la région. C’est alors que Mauricio m’a proposé de rester chez lui plus longuement. J’ai accepté avec plaisir, non sans gêne au début…

C’est finalement dans ces moments là, que les véritables rencontres en voyage prennent tout leur sens. Cette gentillesse extrême dont il fait preuve depuis le début, sans rien attendre en retour, continue de m’épater de jour en jour. Il m’a totalement intégré à sa famille et à ses amis. Je pouvais difficilement rêver meilleur rencontre sur Mendoza. Mauricio est le symbole même de ce que le couchsurfing et les rencontres en voyage peuvent vous apporter, et bouleverser vos projets de voyage.

Ainsi, depuis plusieurs jours, les nouvelles rencontres se sont enchainées, toutes plus intéressantes les unes que les autres. Allant de ses camarades de cours d’italien, à ses collègues de travail en passant par… ses anciens étudiants. En effet, il est professeur de chimie (dire que j’ai toujours détesté ça… :)) et malgré sa trentaine passée, cela ne l’empêche pas de passer des soirées avec des jeunes de 18-20 ans !

couchsurfing mendoza 3
Rencontre de ses camarades de cours d’Italien

Rencontres couchsurfing Mendoza

couchsurfing mendoza 2
Rencontre de ces anciens élèves en soirée… et oui il fait les soirées avec ses anciens étudiants !

Mais je ne vous ai pas tout dit. Il y a également une autre raison qui m’oblige à rester ici. Une raison dont je me serai bien passé…

LA raison qui m’empêche, quoiqu’il arrive de partir de Mendoza…

 

Revenons un peu en arrière.

Je vis mes derniers instants à Buenos Aires, chez Delia, mon hôte. Nous sommes dimanche. Je prépare petit à petit mes valises pour partir dès le lendemain vers les chutes d’Iguazu. Mais il me manque un détail. Mon passeport. Où est ce foutu passeport ?

Impossible de le retrouver. La panique commence à monter. Je suis pourtant sûr de moi. Il est ici. Je ne m’en suis servi qu’une seule fois pendant tout mon séjour à Buenos Aires. Quelques heures de recherche plus tard, je dois me rendre à l’évidence : j’ai perdu mon passeport. Seulement 12 jours après mon arrivée ici.

Je m’en mords les doigts. Me remets en question. Et pourtant, il faut que je trouve rapidement une solution de secours. Je pars demain… J’appelle le consulat de France qui m’informe que je peux faire une demande de nouveau passeport dès demain, mais qu’il faudra attendre 3 semaines, 1 mois avant qu’il arrive. Je n’ai pas le choix.

Dès le lendemain, je me rends à la police, faire une déclaration de perte. Une occasion de pratiquer l’espagnol me direz-vous ! 😉 Puis, s’en suit une petite visite au consulat. Et 100€ plus tard, et quelques papiers de remplis, on me confirme que je vais devoir attendre 3 semaines. Je leur demande donc de me l’envoyer directement à Mendoza. J’ai mon bus pour Iguazu qui m’attend le soir même.

Cette histoire aurait pu en rester là… Après quelques jours, et un incroyable séjour à Iguazu, j’étais honnêtement passé complètement à autre chose.

C’était sans compter un mail de Delia en début de semaine, m’annonçant qu’elle est très mal, qu’elle s’en veut. Mais de quoi ? Et bien d’avoir mis mon passeport dans sa trousse de couture !!!!!!

Je ne l’avais donc PAS perdu ! 🙂

Malgré tout, il est trop tard. Ce passeport est annulé et je dois attendre le nouveau à Mendoza !

Une nouvelle anecdote de voyage que je ne suis donc pas prêt d’oublier. Bref… je prends finalement plutôt ça à la rigolade, il y a des choses bien plus grave ! Et comme je vous le disais, dans tous les cas, je devais rester ici quelque temps, c’était donc mon destin diront certains ! 🙂

Vue sur Mendoza
Vue sur Mendoza

Prochainement, je vais me rendre dans la région de l’Aconcagua (plus haut sommet du continent américain, à près de 7 000 mètres) afin d’admirer ces incroyables paysages ! Pour l’instant, je n’en sais donc pas beaucoup plus sur la suite de mon programme. Je suis également à la recherche du tente afin de descendre en stop jusqu’à Ushuaïa.

La suite… au prochain épisode ! 😉

7 réactions au sujet de « Un couchsurfing pas comme les autres à Mendoza… »

  1. Coucou Ben,

    Ah Mendoza! La ville de mes horreurs! Figure toi qu’avant de commencer mon tour du monde g eu la possibilité d’etudier en Argentine un an. G suis donc partie voyager dans le pays puis au Perou, Bolivie, Chilie…

    Pas de soucis en 4 moi sauf à Mendoza! En deux days g reussi a me faire voler 2 fois! Et la derniere fois la totale! Passeport, plus rien!!! Horrible…mais la gentillesse des gens de la ville m’aura sauvé! Deux salariés d’une banque m’ont donné de l’argent pour refaire mon passeport a Buenos Aires!

    Yohann

    PS: Tres bon blog, g’espere aussi voyager et vivre de mes voyages mais cela me parait bien compliquer!!! Mais g me bas pour. En privé tu gagnes combien par mois…?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons