Les meilleurs destinations d’Amérique Latine à votre portée

Les meilleurs destinations d’Amérique Latine à votre portée

Avant toute chose, oublier les clichés… Ici on parle détente et découverte, voyage doit rimer avec de nouveaux horizons, de nouvelles cultures. Je ne vous parle pas de prendre Street View et de regarder des photos, là c’est simple, le dépaysement est garanti et les sensations au rendez-vous.

Au passage, si vous souhaitez des informations sur les vols pour vous rendre en Amérique Latine, rendez-vous sur : LAN Airlines

El-chalten

1. Torres del Paine, Chili

Le Parc National Torres del Paine se situe dans la Région de Magallane et du territoire chilien de l’Antarctique, en Patagonie. Une beauté sauvage, une force à l’état brut, d’une versatilité étonnante, et d’une fragilité enivrante, sa réputation n’est plus à faire, on le surnomme le « brad pitt » de la Patagonie Chilienne. C’est réellement le parc vedette, 227 000 hectares de forêts vierges aux couleurs éclatantes, de montagnes imposantes caressant le ciel, d’aiguilles granitiques qui percent les nuages, de glaciers vivants qui se fraient un chemin entre les montagnes, de lagons émeraudes qui reflètent des paysages éblouissants, de plaines désertiques, de cascades qui jaillissent des crevasses des glaciers, plusieurs microclimats qui donnent vie à une faune et une flore des plus diversifiés… C’est un territoire des extrêmes et il y a de quoi en ravir tout amoureux de nature sauvage. Pas étonnant que ce soit la mecque des trekkers venus des quatre coins de la planète.

 

2, La Patagonie, Argentine

La Patagonie peut se qualifier en 2 mots : Majestueuse et envoûtante. Ce n’est pas réducteur du tout car il faut voir les sites incontournables de Patagonie. La péninsule de Valdès, dans le nord, où prospère une faune marine d’une incroyable richesse. L’observation des baleines, des lions de mer et des oiseaux marins s’associera à un reposant et enivrant séjour balnéaire à Puerto Madryn. En continuant vers le sud, s’impose la visite du parc national Los Glaciares. Vous y découvrirez l’impressionnant glacier Perito Moreno dont le front, haut de plusieurs dizaines de mètres, se frotte dans les eaux pures du lac. En le parcourant en bateau, vous admirerez les jeux de lumière naturelle dans la glace. Les plus aguerris apprécieront enfin les chemins qui mènent aux légendaires sommets du Fitz Roy et du Cerro Torre. Enfin, instant crucial et présume immersif de tout voyage en Argentine, vous traverserez le mythique détroit de Magellan pour gagner la Terre de Feu, confins australs du continent américain.

Terre-de-feu

3. L’Uruguay

L’Uruguay est encore un pays méconnu, et pourtant les amateurs de paysages naturels y trouveront un cadre préservé et propice à l’évasion des sens, aux randonnées et autres activités que seul un environnement exaltant peut proposer. La vie n’est pas très chère, ce qui vous permettra de profiter de votre séjour de manière raisonnable et d’ouvrir tous les trésors que l’Uruguay vous réserve. Ses sources thermales à l’intérieur des côtes, ses collines reposantes et ses côtes que longent les baleines en migration. Et surtout, l’instant magistral – Les dunes de Cabo Polonio : un paysage naturel époustouflant !

4. Les Chutes d’Iguazu

Parmi les plus belles cascades du monde, il y a celle-ci. Les chutes d’Iguazu, à la frontière entre l’Argentine et le Brésil, avec leur débit de 7 500 mètres cube d’eau par seconde. Les chutes d’Iguazu sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1884. Il y a 275 chutes sur 2,5 km. La plus grande d’entre elles mesure 90 mètres de hauteur, elle se nomme «Garganta del Diablo » en espagnol ou « les gorges du diable » pour rester francophone (n’oubliez pas de travailler votre espagnol). L’ensemble des chutes déverse 6 millions de litres d’eau par seconde. Huit films ont été tournés dans les chutes d’Iguazu. Parmi eux : Moonraker, James Bond, Indiana Jones 4, OSS 117 (les cinéphiles ne s’y trompent pas, c’est un décor d’agent secret ou de super héros).

Iguazu-argentine
Les superlatifs sont insignifiants, le calme du cours d’eau juste avant de plonger en trombe, le volume brassé, les vapeur d’eau qui remontent en goutes … tout est gigantesque. En regardant les chutes, on voit l’eau arrivée en masse puis c’est comme si elle se dématérialisait en se précipitant dans le gouffre. C’est saisissant et on contemple en spectateur silencieux, abasourdi par tant de puissance et de fragilité, des forces immenses s’affrontent pour une œuvre que nul autre endroit ne peut produire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons