Deux villes américaines différentes: Boston et Philadelphie

Deux villes américaines différentes: Boston et Philadelphie

En 2008, j’ai eu l’occasion de passer deux semaines aux Etats-Unis et au Canada. En effet, le coût d’un vol sur le continent nord américain est de moins en moins élevé. Il suffit de regarder les prix sur un comparateur de vol pour trouver la meilleure offre ! :)

Comme vous vous en doutez, la découverte du continent américain ne laisse pas indifférent : paysages grandioses et villes immenses au programme ! D’ailleurs, les villes américaines sont si différentes de nos métropoles françaises. Toujours plus hautes, plus étendues, digne de tous les superlatifs, en particulier, la plus connue : New-York. Mais aujourd’hui, je voulais vous parler de deux autres villes américaines que l’on laisse souvent de côté : Boston et Philadelphie.

Boston, une ville culturelle

Souvent oublié au profit de son éternelle rivale New-York, Boston est pourtant un véritable symbole pour les américains. On associe cette ville à toutes les grandes dates de l’histoire américaine : la naissance de la nation, l’indépendance, l’abolition de l’esclavage etc… C’est la ville phare de la Nouvelle-Angleterre, l’un des berceaux historique des Etats-Unis avec… Philadelphie. Et pourtant, elle est bien différente des autres villes américaines notamment en raison de son passé coloniale. En effet, les édifices de cette période ne manquent pas dans le centre de Boston !

Autre preuve de sa différence, ses rues ne sont pas du tout rectilignes comme dans la majorité des autres villes américaines. Le meilleur moyen pour s’en rendre compte est de se promener dans la ville en suivant le « Freedom Trail ». Vous pourrez ainsi découvrir les plus importants monuments de la ville. C’est l’une des nombreuses promenades balisées, réservées exclusivement aux piétons et aux cyclistes que la ville de Boston met à disposition de ses habitants.

Par ailleurs, comment parler de Boston sans évoquer ses deux grandes universités : Harvard et le MIT. Accompagnés par plus de 65 colleges et universités, cela a valu à Boston le surnom de l’ « Athènes de l’Amérique ». C’est notamment pour cela que Boston est réputé pour être une ville de culture. Vous y retrouverez de nombreux musées d’art et d’histoire avec des collections exceptionnelles. Le musée des beaux-arts est l’un des principales de la ville avec un très large choix d’œuvres provenant du monde entier.

Enfin, pendant toute l’année, vous retrouverez de nombreuses parades dans les rues de la ville témoignant de sa diversité culturelle : Gay Pride, fête porto-ricain, etc… 

Philadelphie, la métropole artistique

Philadelphie, 5ème ville des Etats-Unis, c’est également l’un des berceaux de l’indépendance Américaine et de la constitution. Ancienne capitale, c’est ici qu’à eu lieu la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis le 4 juillet 1776 et la signature de la Constitution Américaine en 1787. Tout comme Boston, elle possède l’un des plus vieux centres villes des Etats-Unis témoignant de l’époque coloniale.

Cité de l’« Amour fraternel », elle devait être un îlot de tolérance religieuse et d’égalité des droits. Maintenant, beaucoup considère cette ville comme l’exception culturelle américaine grâce à ses richesses historiques, artistiques et culturelles.

Vous retrouverez notamment dans les rues près de 3000 fresques murales dans toute la ville qui vous donneront un avant goût de la diversité qui règne dans cette ville. Le musée des Arts est notamment l’un des plus riches des USA avec une impressionnante collection privée de tableaux de maîtres impressionnistes et postimpressionnistes.

D’autres endroits sont également immanquables :

  • Le quartier d’Old City est le quartier des sites historiques de la ville. Vous y retrouverez la maison de Betsy Ross qui a cousu le 1er drapeau américain en 1776.
  • Le National Constitution Center, seul musée au monde dédié à la Constitution Américaine. Vous retrouverez notamment une salle entière avec des statues à taille humaine de tous les signataires de la constitution.
  • L’Independance National Historic Park regroupe les principaux sites dédiés à l’histoire A ne pas manquer : la fameuse cloche de la liberté fêlée qui a sonné l’Indépendance des Etats-Unis, la Liberty Bell, symbole de l’Indépendance pour tous les américains.

Pour les amoureux de découverte et d’invention, ne ratez pas le musée des inventions de Benjamin Franklin, personnage le plus aimé du peuple américain. Ce génie était aussi bien un scientifique, un inventeur et bien entendu un diplomate de premier ordre.

Enfin, si il vous reste du temps de libre, je vous conseille de vous rendre au Temple Franc-maçonnique, l’un des joyaux architecturaux de la ville. Le temple est notamment composé de 7 loges, chacune inspirée d’un style architectural spécifique (corinthien, ionique, renaissance italienne, roman, gothique, oriental et égyptien).

Pour terminer, en bon français, il faut savoir que Philadelphie est réputé pour sa gastronomie avec la présence de grands chefs notamment un français Georges Perrier. Les prix ne sont pas pour autant exorbitants à vous de vous faire votre propre idée !

Ah ! Et avant de repartir, n’oubliez surtout pas de grimper les célèbres marches de Rocky ! 😉

Différentes des grandes métropoles américaines, Boston et Philadelphie sont pourtant deux villes historiques des Etats-Unis dont on oublie trop souvent de parler. Elles ont su garder leur passé colonial à travers différents monuments. Enfin, leur diversité permet de découvrir des cultures de toutes horizons. Et c’est sans doute cela, l’un des symboles les plus forts des Etats-Unis !

PS : Désolé pour le peu de photos, mais à cette époque, je n’étais pas encore un grand adepte du numérique ! 🙂

Et vous que pensez-vous de ces villes américaines ? Êtes-vous tenté par un séjour aux Etats-Unis ?

15 réactions au sujet de « Deux villes américaines différentes: Boston et Philadelphie »

  1. Personnellement je ne suis allé qu’à New York, mais c’est vrai que ça doit valoir le coup de pousser jusqu’à ces deux villes, voire même Washington, si on a le temps bien sur, moi je ne l’avais pas vraiment à ce moment là…

    1. Oh oui si tu peux faire toute l’Amérique, ce n’est pas les grands espaces qui manquent bien au contraire. Il y a déjà le célèbre Grand Canyon, qui n’est pas trop mal pour les grands espaces ! 😉

  2. Marrant, ça a beau être deux villes importantes historiquement, elles reviennent rarement quand il s’agit de citer un « top 5 » de villes US à visiter, par exemple. Perso, j’ai une amie qui est folle de Boston (alors qu’elle n’y est jamais allée), et elle m’avait presque convaincu d’aller y faire un tour un jour. Mais la description que tu fais de Philadelphie donne envie également ! A voir ! (même si pour moi, mon premier contact avec les US sera vraisemblablement… San Francisco, sacrée surprise n’est ce pas 😀 ).

    A bientôt !
    Jérémy Articles récents…J’ai fait la fête cet été : 5 bars immanquables à GöteborgMy Profile

  3. Il parait que Boston est une ville très agréable à vivre. Je ne connais pas, mais cette ville m’attire aussi (après San Francisco.. of course).
    Philadelphie doit etre très tranquille et plus liée aux musées. Bref, vu toutes les villes de la cote est, il vaut mieux avoir du temps !

    Pura vida.

    Lénaïc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons