Voyager ou plutôt continuer ses études ?

Voyager ou plutôt continuer ses études ?

C’est LA question que je me suis posé en 2010.

Pendant les 3 premiers mois de l’année 2010.

A tout juste 19 ans, c’était l’une des premières grandes décisions de ma vie.

Un D.U.T. commerce en poche (=BAC +2), 90% des étudiants poursuivaient leurs études.

Nous n’avions pas réellement de spécialisation, c’était « presque » une suite logique et inévitable.

Et pourtant, je n’avais aucune idée du type d’études que je voulais poursuivre.

Aucune idée de la thématique.

Aucune idée de la forme (alternance, continue, générale, professionnelle ?).

J’étais tout simplement perdu.

Un départ à l’étranger est vite apparu comme une évidence.

Avec mon retour d’expérience, voici donc mon avis sur la question.

Fin_voyage

Pourquoi voyager pendant ses études devrait être obligatoire ?

Rien qu’ça tu vas m’dire…

Mais c’est véritablement le fond de ma pensée.

Trop peu d’étudiants savent exactement ce qu’ils veulent faire à 20 ans.

Nous manquons clairement de maturité à cet âge.

Nous cherchons une chose en général : repousser au maximum l’âge de l’entrée dans la vie active (qui est loin de nous faire rêver !).

Nous sommes pris dans le flow de notre vie d’étudiant (travailler, aller en cours, sortir et boire. Plutôt intense comme rythme, non ?), sans moment pour prendre un minimum de recul sur notre vie, et ceux que nous voulons vraiment…

Le voyage offre cette possibilité.

Le voyage offre cette prise de recul, nécessaire pour nous aider à nous trouver, à découvrir le véritable chemin que nous voulons suivre.

Je parlais notamment dans cet article, pourquoi la génération Y veut tant voyager. C’est notamment parce qu’elle cherche cette fameuse prise de recul.

Alors oui, le voyage devrait être OBLIGATOIRE pendant ses études, comme le fait l’ICAM. Je vous invite notamment sur cette page à regarder en détails leur programme « Expériment » mis en place pour leurs étudiants.

(NB : Je n’ai jamais fait cette école, et ne suis aucunement affilié à elle).

Alors si tu sens cette envie en toi, ce besoin de partir voyager, fonce !

N’oublie pas que le meilleur moment pour réserver un billet d’avion et s’envoler pour l’aventure de ta vie, c’est maintenant et pas demain.

cropped-livres-de-voyage.png

Partir voyager SANS diplôme, bonne idée ?

Sur cette question, je suis beaucoup plus nuancé…

Pourquoi ?

Je ne dis pas que mon exemple est forcément le bon.

Mais le voyage est rempli d’imprévus, c’est en partie ce qui fait son charme !

Il est possible que tu partes pour quelques mois, pour au final… rester quelques années.

Une fois parti en voyage, il est parfois difficile pour certains de revenir, et d’assumer ce retour à la réalité. On souhaite prolonger l’expérience encore et toujours. On essaie de repousser le plus possible, le retour à la réalité.

Partir avec un minimum de bagage universitaire (ou un minimum de formation tout simplement…) reste à mon sens indispensable.

Il est trop facile de prendre une décision sur le court terme (prolonger son voyage), sans prendre conscience sur le moment de l’impact que cela aura sur le long terme (se retrouver sur le marché de l’emploi sans diplôme).

Je reste convaincu qu’il est possible de trouver du travail sans diplôme, avec un peu de motivation et de débrouillardise.

Mais es-tu prêt à assumer cela ?

Quoi qu’il en soit le voyage reste – et restera – l’un des meilleurs outils de développement personnel à mon sens. Il prend donc tout son intérêt quand on se retrouve au beau milieu des études, sans réelle visibilité concrète sur son avenir.

Et toi, tu en penses quoi ?

J’attends ton avis dans les commentaires ci-dessous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons