Pneus hiver, chaînes, chaussettes : que dit la loi ?

Cela fait maintenant 3 années que la règlementation nommée « la loi Montagne II » a été exigée. Elle impose à tout véhicule qui circule dans une zone montagneuse en France de s’équiper d’équipements spéciaux comme des pneus hiver, des chaînes ou des chaussettes en saison hivernale. La période définie dans cette loi est notamment du 1ᵉʳ novembre au 31 mars, elle s’applique dans plus de 4200 communes appartenant à 34 départements des massifs montagneux. Découvrez dans cet article tous les détails à connaître sur cette loi et ces équipements.

Qui est concerné par cette obligation ?

Notez avant toute chose que la loi de la Montagne II a été créée afin d’assurer la sécurité des usagers de la route, cela concerne aussi bien les automobilistes que les piétons. Effectivement, la présence de neige ou de glace n’est pas adaptée aux pneus été ou aux pneus 4 saisons, les risques d’accident sont grandement accrus en raison du freinage qui nécessite une plus grande distance.

A lire aussi : Les transports insolites à explorer aux quatre coins du monde

La loi de la montagne II concerne tous les véhicules à 4 roues, qu’il s’agisse d’une voiture légère, d’un camping-car, d’un bus ou d’un poids lourds. Les zones concernées sont fixées par décret après des consultations de chaque massif, vous pouvez consulter cette liste des localités concernées sur le site de la Sécurité routière. Il est essentiel d’acheter les équipements chez des fournisseurs fiables comme www.mister-auto.com. Que vous soyez habitant d’une zone concernée ou que vous ne faites que passer, vous devrez respecter cette obligation.

A lire aussi : Découvrez les dernières avancées dans le domaine du transport aérien

Quels sont les équipements réclamés par la règlementation ?

Les spécialistes automobiles ont conçu des équipements spéciaux qui permettent de rouler sereinement en hiver. Deux options principales s’offrent à vous : les deux choix pour se conformer à la réglementation : s'équiper de dispositifs antidérapants ou de pneus d'hiver :

Les dispositifs antidérapants : cette catégorie inclut les chaînes métalliques et les chaussettes à neige. Les chaînes sont idéales si vous prévoyez de conduire fréquemment et intensivement votre véhicule. Composées de métal, elles sont résistantes et durables. Les chaussettes à neige quant à elles, sont moins robustes et sont donc adaptées à un usage occasionnel. Ces deux dispositifs doivent être stockés dans votre voiture et vous n’aurez qu’à les installer lorsque votre trajet entre dans une zone concernée par l’obligation d’en utiliser. Ils sont très faciles à installer.

Les pneus hiver ou pneus neige : les pneus hiver se démarquent par l’appellation 3PMSF (3 Peak Mountain Snow Flake). Vous pouvez les identifier par la présence du symbole alpin accompagné de l’un des marquages suivants : M+S, M.S ou M&S. Si vous préférez opter pour des pneus quatre saisons, seuls ceux qui affichent le marquage « 3PMSF » ou « M+S » sont autorisés.

Au-delà du 1er novembre, les pneus qui roulent dans les zones impliquées dans la loi de la montagne II devront obligatoirement porter la marque 3PMSF et M+S ou M.S ou M&S. En tout cas, avoir des pneus neiges vous permettra de rouler en toute sécurité, ils sont composés de matériaux qui offrent une adhérence sur la neige et le verglas, et réduisent les distances de freinage.

Vous savez maintenant toutes les règles à respecter pour être conforme à la loi de la montagne II. Notez qu’en cas de non-respect de cette règlementation, vous risquez une amende de 135 euros. Vous risquez également une éventuelle immobilisation du véhicule. Et surtout en cas d’accident, votre assurance n’interviendra pas.