Comment apprendre une nouvelle langue en voyage ?

Comment apprendre une nouvelle langue en voyage ?

Même si j’ai étudié l’anglais pendant plus de 10 ans à l’école puis à l’université, j’étais loin de maitriser la langue de Shakespeare avant mon départ en Australie (et ce n’est pas encore tout à fait le cas ! :)). Certes, je n’étais pas un élève modèle, mais il est toujours difficile d’apprendre une nouvelle langue simplement en restant en cours. Le mieux est toujours de s’immerger totalement dans un pays pour progresser rapidement.

Grâce à Internet et toutes les possibilités offertes, il est maintenant possible de voyager à l’étranger sans pour autant se ruiner. Alors pourquoi ne pas profiter d’un voyage pour améliorer son niveau en Anglais ou en Espagnol ?

Trouver votre pays d’accueil

Les voyages forment la jeunesse dit l’adage, mais ils sont aussi l’un des meilleurs moyens de découvrir de nouvelles cultures et paysages. En vous rendant à l’étranger, vous faites d’une pierre deux coups : vous élargissez votre horizon et améliorez vos compétences en langue.

Ceci ne doit pas obligatoirement vous coûter cher si vous prenez le temps de rechercher les bonnes opportunités. Vous pouvez notamment réaliser un Service Volontaire Européen. Une bonne solution pour découvrir une nouvelle culture tout en travaillant. Certes, il faut avoir quelques mois de libre devant soi, mais c’est une occasion unique pour vous de voyager tout en progressant en langue.

L’important est de ne pas limiter votre choix à une seule destination. En effet, vous aurez plus de chance de trouver des opportunités intéressantes, si vous êtes ouvert et prêt à changer de destination suivant les occasions que se présentent à vous. Par exemple, dans mon cas, je souhaitais absolument m’améliorer en Anglais, j’avais donc le choix parmi tous les pays anglophone. J’ai choisi l’Australie car c’était un rêve depuis de nombreuses années et j’avais surtout la possibilité d’obtenir un Working Holiday Visa !

Immersion dans la culture du pays

Le mieux pour progresser en langue reste l’immersion totale dans la culture de votre pays d’accueil notamment en vivant chez l’habitant. 

Par exemple, si vous partez en Angleterre pour apprendre l’anglais, avec le site www.esl.be, pourquoi ne pas passer votre séjour dans une famille anglaise ? C’est une occasion unique de partager la vie des locaux et de progresser rapidement en anglais, tout en économisant sur les frais d’hébergement et de repas. Pour cela, le Help Exchange est l’une des meilleures solutions. J’ai testé et approuvé ! 🙂 Ainsi, en partageant la vie quotidienne des habitants, vous serez plongé au cœur de leur culture et vous ferez de rapides progrès en anglais. Bien entendu, il est conseillé de posséder de bonnes bases avant de partir en immersion totale pour éviter de se retrouver complètement désorienté.

Même si apprendre une langue étrangère n’est pas toujours le but premier d’un voyage, il est  dommage de ne pas en profiter. C’est souvent difficile de se lancer dans l’apprentissage d’une langue étrangère, surtout quand on a des bases pas très solides (j’en ai fais l’expérience !) mais rien que d’être présent dans le pays est souvent une source de motivation supplémentaire. Enfin, même si votre but est simplement de découvrir un nouveau pays, n’oubliez pas qu’apprendre les bases de la langue, vous ouvrira plus de portes et vous permettra d’apprécier le pays pleinement notamment en rencontrant des locaux. Il serait par exemple, dommage de visiter des villes américaines sans parler un mot d’Anglais ! Autant dire, qu’il sera difficile d’apprécier la culture américaine à sa juste valeur.

Et vous, que conseillez-vous de mieux pour apprendre une nouvelle langue ?


Article partenaire.

17 réactions au sujet de « Comment apprendre une nouvelle langue en voyage ? »

  1. Par contre partir dans un pays dont on ne connait pas un seul mot de la langue, ça ça doit être assez compliqué comparé à simplement se perfectionner quand on a déjà des bases! Mais ça doit être aussi un défi vraiment passionnant 🙂

    1. Je ne conseille pas de partir sans un minimum de bases, ça devient vite compliquer pour échanger même quelques mots !

      PS : merci de ne plus utiliser de mots clés à l’avenir !

    2. Partir sans la base c’est risqué. Surtout si t’es dans un pays où les locaux ne partagent aucune langue avec toi (en gros s’ils ne parlent pas anglais).
      Je suis en Espagne en ce moment, la plupart ne parlent pas un mot d’anglais, et j’ai beau avoir quelques restes de ma scolarité, je rame sévère.
      L’immersion c’est bien quand t’as atteint un palier en fait, qui te permet déjà d’échanger et de comprendre un minimum ce qui se dit / se passe autour de toi.
      Jérémy Articles récents…Parcourir le Groenland à pied : l’expérience de Mélissa et AmandineMy Profile

  2. Salut Benjamin,

    Oui je pense que l’immersion aide beaucoup. Je suis moi-même parti en Angleterre un été il y a quelques années alors que je parlait très mal cette langue. Mais vraiment très mal.

    Ça a été très dur pour moi là-bas, alors voici les conseils que je pourrais donner pour les débutants:

    Allez dans un pays assez couru par les français.
    Trouvez une auberge de jeunesse, vous y rencontrerais d’autres personnes qui sont là pour la même chose que vous.
    Certains seront français et donc pourront vous aider pour pas mal de choses si vous êtes un « nul » comme je le fut.

    Le risque, c’est de bien sûr de ne trainer qu’avec des français.
    Donc allez-y plutôt pour trouver un job, par exemple serveur, balayeur (ce que je fut) ou autre.

    Ça vous obligera à passer la majeur partie du temps avec des locaux et donc de progresser dans la langue 😉

    Courage !
    Christophe (Voyage Sur Le Fil) Articles récents…[Film] Romaine par moins 30 (Québec, Comédie)My Profile

    1. Merci pour tous ces conseils supplémentaires Christophe ! 🙂

      C’est vrai que trouver directement un job sur place est la meilleure solution pour apprendre la langue du pays et rencontrer des locaux.

  3. C’est vrai que l’un des meilleurs moyens pour apprendre la langue d’un pays est de s’adapter rapidement à la culture de ce dernier. Vivre avec la population locale au quotidien permet d’appronfondir sa connaissance de la langue et aussi de leur culture.
    Istanbul Articles récents…Festivals à IstanbulMy Profile

  4. Salut Benjamin,

    je pense que la meilleure manière d’apprendre une langue est de ce mettre au défis de ne parler que la langue du pays dans lequel on se trouve.

    Par exemple, si tu vas en Thaïlande pour apprendre le Thaï, il te sera très facile de parler anglais.

    Il faut se donner un challenge du genre « pendant 3 jours, je ne parle pas un mots d’anglais, uniquement du thaï », et ce, quoi qu’il arrive.

    C’est en parlant une langue qu’on l’apprend, pas en l’étudiant.
    kevin @ destination voyage Articles récents…Que visiter à ArcachonMy Profile

    1. On est bien d’accord, c’est en parlant une langue qu’on l’apprend et non en l’étudiant en cours ! Il est toujours important d’avoir des bases mais rien de remplace la pratique !

    2. Pour compléter ce que dit Kevin, l’idéal est même d’apprendre la langue du pays dans le pays. Il y a une multitude d’écoles de langues Thaï à Bangkok pour nous permettre de nous intégrer.
      D’autres pays tels que la Corée mettent même gratuitement à disposition des ressources (ou des écoles si on est dans le pays) pour apprendre leur langue.
      Pour info après le Thaï, je me suis mis au Coréen. Grace aux ressources sur Youtube, il suffit juste de 2 heures pour être capable de lire et écrire dans cette langue extrêmement simple. Reste en suite à apprendre le vocabulaire et la grammaire, mais là c’est une autre paire de manches…! 😉
      laurent @ Expatriation en Thailande Articles récents…La guerre aux spammeurs est déclarée!My Profile

    1. Je ne suis pas d’accord. Voyager pour améliorer une langue étrangère oui, mais ce n’est pas en voyageant 2 semaines l’été en Italie que tu vas devenir bilingue italien, donc il faut déjà des bases pour que les locaux aient envie de communiquer et surtout ne pas se cantonner aux auberges de jeunesse où l’on va parler globish avec des gens dont l’anglais n’est pas la langue maternelle, qui ne vont jamais vous corriger et qui vous surement faire autant de faire que vous…
      Voyager oui, mais ça ne fait pas tout.

      1. Salut Guillaume,

        Si tu relis bien l’article tu verras qu’on dit exactement la même chose. Je conseille toujours de partir à l’étranger avec un minimum de bases sinon c’est inutile. Et bien entendu, si l’on souhaite réellement améliorer son niveau, il faut rester au minimum 2/3 mois dans le pays. Ce n’est pas en 2 semaines que l’on fait des progrès !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons