Le Service Volontaire Européen, un moyen d’être solidaire à l’étranger

Le Service Volontaire Européen, un moyen d’être solidaire à l’étranger

C’est une expérience que propose le Programme Européen Jeunesse en Action (PEJA) avec le Service Volontaire Européen (SVE) qui vous permet d’avoir une expérience interculturelle de solidarité à l’étranger.

Si vous souhaitez vous rendre utile auprès d’associations ou de collectivités locales, ce programme est vraiment très intéressant. Le SVE a pour objectif de favoriser la participation des jeunes à diverses formes d’activités de volontariat, dans différents domaines : le social, l’environnement, l’information des jeunes contre les exclusions, le racisme, l’économie solidaire, etc… La majorité des missions se déroulent en Europe (sauf cas exceptionnel où il est possible de partir au Brésil, en Jordanie, au Viet Nam etc…). Le volontaire bénéficie de la totale prise en charge de son séjour à l’étranger. Aucun frais de transport, de logement ou de nourriture a payer, c’est pas beau ça ? 🙂

La personne bénéficie également d’argent de poche (le montant est déterminé au début de son séjour) mais aussi  d’une assurance de groupe pour sa protection sociale contractée par la Commission européenne. Le seul petit défaut à ce programme, tout comme le Volontariat International en Entreprise d’ailleurs, c’est qu’il est exclusivement réservé aux 18-30 ans même si une extension au 16-17 ans est possible.

Comment trouver un service volontaire européen ?

Plusieurs méthodes existent pour trouver la mission qui vous convient :

  • Le mieux est de prendre contact avec une organisation d’envoi agréée dans votre région.
  • Si aucune organisation n’est enregistrée dans votre région, contacté directement le correspondant PEJA de votre région à cette adresse.

Des dates à respecter ?

Oui bien entendu, il y a des dates à respecter et pour assurer le coup, autant s’y prendre à l’avance ! En effet, il peut s’écouler jusqu’à 6 mois entre votre premier contact avec l’organisation d’envoi et votre départ. Retenez avant tout ces 5 dates pour déposer votre dossier de mobilité :

  • 1er février si le SVE démarre entre le 1er mai et le 30 septembre
  • 1er avril si le SVE démarre entre le 1er juillet et le 30 novembre
  • 1er juin si le SVE démarre entre le 1er septembre et le 31 janvier
  • 1er septembre si le SVE démarre entre le 1er décembre et le 30 avril
  • 1er novembre si le SVE démarre entre le 1er février et le 30 juin

Pour encore plus d’infos à ce sujet, je vous conseille le site jeunesse en action ou tout est clairement expliqué. Si l’un d’entre vous a déjà effectué un Service Volontaire Européen, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je serai ravi de l’interviewer pour apporter d’autres conseils aux éventuels volontaires.

Alors si vous avez les 6 prochains mois de libre devant vous, pourquoi ne pas se rendre utile, qu’en pensez vous ?

9 réactions au sujet de « Le Service Volontaire Européen, un moyen d’être solidaire à l’étranger »

  1. Bonjour. J’ai lu votre article, j’ai moi même eu un entretien téléphonique avec le service de ma région. Réponse : Une mission : entretien à voir pour une mission dans une université slovaque. Je ne veux surtout pas paraître exigeant, mais je recherche plus un côté développement ou écologie. Et eux ne me précisaient pas que tout était payé, mais que je percevrais une indemnité de 477 euros/mois.

    A bon entendeur 🙂

    1. Salut Tanguy,

      C’est tout simplement qu’il considère que l’indemnité de 477 euros que tu percevras chaque mois suffit à te payer tes frais sur place. C’est déjà pas mal, non ? Il ne faut pas oublié que c’est avant tout du bénévolat ! Après les rémunérations et la prise en charge des frais dépend des associations et surtout du pays qui t’accueille.

      1. C’est sur c’est déjà pas mal ! mais quand on a pas de thune sur son compte pour pouvoir s’assumer, ça casse le mythe lol ! Maintenant je bosse en boite d’interim j’attends des p’tits boulots justement dans le but de faire prochainement mon SVE !

  2. Bonjour Benjamin,

    Le SVE est une très bonne opportunité 🙂 Actuellement, il est possible d’en faire deux, mais il y a quelques années, j’ai pu en faire 3. En 2007 pour 3 mois, en 2008 pour 1 mois et 2009 pour 8 mois. Je tiens à apporter des précisions concernant le SVE:
    – Lors de mes SVE, j’ai reçu à chaque fois des cours de langue, soit en individuel, soit en groupe, entre 4 à 10 heures par semaine.

    Actuellement, il est possible de partir en Russie, en Chine et au Guatemala. Bref profitez-en!! (je peux apporter mon témoignage sur ton blog 😉

    1. Merci beaucoup pour ton retour Nicolas, je crois que j’avais déjà lu une interview sur ton expérience du SVE sur le web. Je serai carrément partant pour un retour d’expérience sur l’un de mes blogs.
      Hésites pas à me contacter pour qu’on en parle.

      À bientôt.

      Benjamin.

  3. bonjour,
    Je me présente, je m’appelle Amélie, et j’aurais 18 ans en octobre. A l’issu d’un bac en design/arts appliqués je souhaiterai partir à l’étranger dans le cadre d’une mission humanitaire. En quête de sens, je recherche une expérience humaine, culturelle et enrichissante en dehors d’un cadre scolaire trop récurrent. Auriez vous quelques conseils/pistes à suivre pour m’aider dans ma démarche ?
    Merci par avance pour vos réponses,
    sincèrement,
    Amélie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons