Ces 3 peurs empêchent 95% des gens de réaliser leurs rêves…

Ces 3 peurs empêchent 95% des gens de réaliser leurs rêves…

Le voyage est à mon sens, l’une des meilleures écoles de la vie. Il m’a énormément apporté, a changé ma manière de penser, de voir les choses. Voyager ouvre l’esprit et fait surtout rêver des milliers de personnes. Que ce soit sur un voyage au long cours ou une simple semaine de vacances. Malheureusement, beaucoup de personnes se mettent des freins psychologiques qui les empêchent de franchir le pas… Ce fameux « pas »! Alors on préfère retourner à son quotidien, si confortable soit-il, laisser ses rêves de côté, se disant que ce n’est pas fait pour soi.

En P.N.L., nous dirions que ces freins sont des « croyances », des croyances qui vous mènent sur le mauvais chemin. Et finalement, que ce soit pour voyager, ou dans la vie en général, ces peurs sont toujours les mêmes.

Elles sont vos briseuses de rêves.

partir voyager

Se lancer SEUL dans l’inconnu…

 

À deux, on est plus fort. En groupe, on se sent pousser des ailes. Mais quand on se retrouve seul face à ses rêves, cela devient beaucoup plus compliqué. Je parle en connaissance de cause…

Partir seul à l’aventure, dans un pays inconnu fait peur. Mais dites-vous bien que cela fait peur à tout le monde. Certains lecteurs me disent, que je suis plus que courageux de partir seul, que je n’ai vraiment peur de rien. FAUX !

Lors de mon départ à New-York en début d’année, je suis parti seul et j’étais mort de trouille ! Pire, quand je me suis retrouvé seul dans cette immense ville, au milieu de ces buildings, et de ces milliers de personnes qui couraient de partout, je me demandais clairement ce que je faisais là ! Pourquoi fallait-il que je me mettre toujours dans des situations de ce type ? Pourquoi ne pouvais-je pas rester tranquillement comme tout le monde chez moi, près de mes proches ? 

Finalement, deux jours m’auront suffit pour m’acclimater, rencontrer les bonnes personnes au bon moment, et me rendre fier de ce que j’avais osé tenter. Oui à ce moment là, la peur avait laissé  place à la fierté. Quand après seulement 3 jours à New-York, je me suis retrouvé à assister gratuitement à une comédie musicale à Broadway, j’étais le plus heureux du monde ! Je vivais l’une des choses les plus intenses de ma vie. Mais avant ça… ça n’avait pas été facile loin de là. Il avait fallu sortir de sa zone de confort. Seul.

New-York

Et finalement, cela est aussi difficile en voyage que dans la vie de tous les jours. Faites-vous parti de ces milliers de personnes qui rêvent de lancer leur propre entreprise ? Être leur propre patron. Avoir ses horaires à soi. Ne recevoir d’ordres de personnes. Oui vous en rêvez, mais vous ne le faites pas, car vous avez peur de vous lancer seul.

Sans oublier qu’il y a souvent le regard de votre entourage, de vos proches qui ne vous aident pas, et cela nous amène au second point…

Oubliez sa sécurité pour vivre ses rêves ?

 

Toutes personnes qui s’est lancé dans un projet sortant de l’ordinaire a connu cela. Le regard de ses proches. Le regard et les paroles de ceux qui vous disent : « Mais tu es fou, pourquoi tu fais ça ? » « Mais tu as tout ici, pourquoi faire ça ? ». Ces gens là font parti des briseurs de rêves. Et il est mieux d’en avoir le moins possible autour de soi.

Car oui, pour lancer une entreprise, il faut d’abord démissionner de son emploi, plus ou moins bien payé, mais qui assurait une certaine sécurité. Une sécurité qui nous aveugle. Qui nous empêche d’aller plus loin. 

partir voyager 2

La sécurité en voyage est également un long débat. Car oui, voyager est extrêmement DANGEREUX… d’après ceux, qui n’ont JAMAIS voyagé ! 

Personnellement, je pense qu’il est bien moins dangereux d’être à 20 000 kilomètres de la France, que de se retrouver dans certains arrondissements de Paris. Alors oui, bien entendu, quand on voyage, on aime se mettre en danger. On aime tenter des choses que jamais on ne tenterait en France. Mais après tout, n’est-ce pas aussi pour cela que nous voyageons ?

Par exemple, au Costa Rica, j’ai eu l’une de mes plus grosses peurs, (j’en parle ici !) mais c’était en partie de ma faute, notamment dû à un manque de préparation.

Alors s’il vous plait, sortez-vous des clichés que les médias nous assènent jour après jour. Voyager n’est PAS dangereux.

Et l’argent dans tout ça ?

 

Nous voilà au troisième frein psychologique et non des moindres : l’argent. Après tout, à l’époque où nous vivons, il est facile de croire que l’argent est la clé de tout. C’est vrai. Elle permet d’avoir tous les biens matériels que l’on souhaite, et de vivre dans une certaine abondance.

Mais ne croyez-vous pas, que vous pouvez vivre différemment ?

Alors non, je ne prône pas un mode de vie sans argent. Loin de là ! Je ne suis pas cet autre Benjamin, qui parcourt le monde avec 0€ en poche (voir article ici !). Mais je crois qu’il est possible à TOUS, peu importe la taille de votre compte en banque, de voyager. Il est TOUJOURS possible de réaliser vos rêves les plus fous, même avec un minimum d’argent. Croyez-moi, si vous le voulez vraiment, vous vous en donnerez les moyens.

Alors oui pour voyager, il faut de l’argent. Mais sans doute beaucoup moins que vous ne le croyez…

À ce sujet, je vous présentais il y a quelques temps, le guide de Fabrice, du blog Instinct Voyageur « Voyager avec 20€ par jour », qui est à mon sens, une véritable bible du voyageur, et qui va contre tous les clichés que vous pouvez avoir. Il vous propose aujourd’hui un PACK de ces 3 guides, dont un offert, pour que vous puissiez ENFIN franchir le pas… Sécurité, arnaques, argent etc… il vous livre toutes ses solutions. 

BANNER-PACK-1

Quoi qu’il en soit, beaucoup d’entre vous me prendront sans doute pour un doux rêveur, avec peu d’expérience dans la vie. D’autres, réfléchiront peut-être à ce que viens de dire. Et certains, n’y prêteront même pas attention ! Tant pis. Mais n’oubliez pas… « Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. » S. Jobs.

11 réactions au sujet de « Ces 3 peurs empêchent 95% des gens de réaliser leurs rêves… »

  1. Bonjour

    Pour ma part j’ai créé une entreprise et sa fait maintenant 20 ans que je suis à mon compte avec des haut et des bas mais il y a plus d’inconvénients que d’avantage, entre autre la vie de famille, deux divorces
    Ça fait maintenant 16 ans que je vie seul et que je voyage seul on est libre et côté finance je vais pouvoir profiter de ma retraite en quittant tout en France, car sa coûte moins cher de voyager que de rester chez soi à rêver devant sa télévision, et comme je dis dans mon article sur la sécurité, tout dépend de ton comportement, j’ai toujours mon entreprise travail dans les cités de l’île de France pour les portes de Halls, de caves et les clôtures, je n’ai jamais eu de problème,il faut apprendre à rester ZEN.
    Tu trouveras dans mon article Guide tour du monde ceux de Fabrice.

    A+ REGIS
    regis globe trotter Articles récents…Guides Tour du Monde pour globe-trotter retraitéMy Profile

    1. Bonjour Régis,

      Content que tu puisses profiter de ta retraite à l’étranger. Où comptes-tu partir ?
      Dans tous les cas, comme tu le dis, la sécurité en voyage n’est pas un problème, il suffit de respecter certaines règles et de faire attention à son comportement.

      À très bientôt.

      Benjamin.

  2. Merci Benjamin pour cet article! On pourrait résumer tes 3 freins pour accomplir ses rêves en un seul: nous-mêmes! Nous nous posons des barrières pour accomplir nos rêves. D’un autre côté ce « frein » est tout de même très interressant dès qu’on commence à prendre le dessus. Je m’explique: que serait de l’adrenalise, cette sensation qu’on aime tant, si il n’y aurait plus de peur! Cette petite voix qui nous dit « ne fais pas ça c’est dangereux » pendant qu’on le fait quand même car un voyageur c’est curieux par nature! Alors oui, il nous faut cette peur, cette boule au ventre mais il ne faut pas que ça nous bloque, il faut prendre le dessus et vagabonder pour mieux s’épanouir. Et comme tu l’a si bien dit, ce n’est valable que pour les voyages mais pour tous les domaines de la vie.
    David Articles récents…Voyager seul – Avantages et inconvénientsMy Profile

  3. Salut,
    Je suis tout à fait d’accord en ce qui concerne la partie « danger », il se trouve en fait partout et nulle part, on peut très bien se faire agresser sur les Champs Elysées par exemple 😉
    Personnellement j’ai déjà réussi à surmonter mes peurs en plaquant mon travail et en me mettant à mon compte, la deuxième partie va suivre dans quelques temps, me mettre à voyager seul de plus en plus, et même si j’ai aussi certaines appréhensions, je ne compte pas me défiler 🙂

    1. Salut Gérald,

      Je suis vraiment content pour toi, que tu es déjà franchi ce pas, que beaucoup ont du mal à faire : prendre son indépendance ! Je sais que c’est particulièrement difficile surtout au début.
      Si tu te mets à voyager, peut-être qu’on se croisera sur les routes 😉

  4. Ce qui fait le plus peur, c’est l’inconnu et l’absence totale de repères et de sécurité.
    On part comme ça, seul, sans connaître personne, sans parler la langue (sauf peut-être si on commence par New-York avec l’anglais), sans savoir ce qu’on va y faire vraiment, ni qui on va rencontrer…
    Mais il faut se lancer et se confronter à tout ça, on en ressort bien meilleur, on se remet en cause, et on découvre plein de choses incroyables !
    Thibaut ProfiterduMonde Articles récents…Mon bon plan pour dormir pas cher à LisbonneMy Profile

    1. Entièrement d’accord avec toi Thibaut, oui ce qui fais le plus peur, surtout au début c’est l’absence totale de repères et de sécurité.
      Mais il faut parfois savoir sortir de sa zone de confort !

      À bientôt.

      Benjamin.

  5. Voilà mon rêve, bon j’ai que 16ans et je pense que la plupart des gens rêves tous de voyages. Je n’ai pas envie de vivre une petite vie tranquille du moins pas pour l’instant ! Je veux vivre des choses, les vivre vraiment !

    Je compte sans doute me lancer dans l’humanitaire … Enfin qui sait il y a encore le temps !

    Tu aurais des cosneils à donner à une rêveuse comme moi , à quel âge es tu parti ?

    1. Bonjour Calli’,

      Tu sais à 16 ans, j’avais un peu les mêmes pensées que toi, et je voulais absolument voyager. Maintenant à 16 ans, c’est encore un peu tôt pour un long voyage mais tu peux démarrer par des petits voyages de deux à trois mois.
      Personnellement, j’ai fais mon premier voyage, mon road trip en Australie, à tout juste 20 ans. Ça a été un énorme un déclencheur pour la suite !

      Si tu veux d’autres conseils ou qu’on en parle, n’hésites pas à m’écrire par mail.

      À très bientôt.

      Benjamin.

  6. J’envie les personnes qui se lancent seul, j’aimerais tellement pouvoir le faire ! Je me prive de voyager car personne ne peut m’accompagner et du coup je gâche ma vie !!! Je suis une ancienne agoraphobe et je pense qu’il y a encore des restes ;(

  7. Bonjour Benjamin,
    Je vis à Paris depuis 10 ans et déjà 10 ans que je rêve d’une autre façon de vivre qui me corresponde là bas …. mais pas ici.
    Après plusieurs échecs de construction d’un foyer etc, je m’étais promise de partir « pour de vrai ». Ça y est j’y suis, mais c’est « la peur de tout lâcher » qui me travaille aujourd’hui à 38 ans pour exactement ces trois raisons. Et pourtant je suis convaincue sans idéaliser la chose, que ma vie est dans un modèle plus simple avec la nature et des gens qui me ressemblent. Je te remercie pour ce dossier. Je programme de partir à l’aventure en fin d’année pour faire de écovolontariat pour la protection des tortures marines. Je verrai ou cela me mènera mais je reste persuadée que je ne serai pas déçue. J’ai une maîtrise d’environnement, je suis plongeuse bio mais depuis 10 ans j’exerce un métier alimentaire.J’espère revenir sur ce site dans 1 an avec les arguments pour appuyer ton dossier.
    A bientôt
    Kim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Show Buttons
Hide Buttons