Limites de Airbnb : vous ne pouvez pas dépasser 120 jours par an dans 18 villes

Au cours de ces dernières années, on remarque de grands changements au sein de la réglementation des hébergements touristiques en particulier les Airbnb. Toutes ces nouvelles règles mises en application portent à confusion chez bon nombre de touristes. Dans l’optique, de lever le voile sur le sujet, voici ci-dessous les informations relatives aux limites de la location de Airbnb dans certaines villes.

Qu’est-ce qu’une résidence ?                                

Une résidence principale désigne la villa, l’appartement ou la maison dans lesquels un individu passe le plus de temps. Selon la loi, une maison est qualifiée de résidence principale si son propriétaire y habite au minimum 8 mois pendant l’année.

Lire également : Passer la nuit à Paris gratuitement : quelques astuces

Dans le cas contraire,  un autre qualificatif lui est attribué. On parle de résidence secondaire. En outre, si vous possédez plusieurs biens immobiliers, une seule peut être considérée comme résidence principale. Tous les autres sont qualifiés d’office de résidences secondaires.

Quelles sont les limites à la location Airbnb?

Depuis peu, il est formellement interdit de louer un Airbnb aux au-delàs de 120 jours par an. Cette règle est en vigueur depuis le 1er janvier 2019, car une loi impose des limites aux locations Airbnb ans certaines villes françaises. En effet, avant le 1er janvier 2019 les logements réservés aux touristes ou autres personnes de passage en France sont moins bondés.

A lire en complément : Concurrents de Booking : les 4 principaux sites internet

En ce qui concerne les villes où cette limite s’impose aux locations Airbnb, vous avez Versailles, Aix-en-Provence, Villeneuve-Loubet, Annecy, Sète, Bordeaux, Lyon, Lille, Neuilly-sur-Seine, Nice. Vous avez également Levallois-Perret, Menton, Martigues, Nîmes, Paris, Saint-Cannat, Roquebrune-Cap-Martin et Saint-Paul de Vence.

Toutefois, cette limite ne s’applique pas aux résidences secondaires. Ces dernières peuvent excéder la location maximale (120 jours par an) autorisée pour Airbnb. Par conséquent, vous êtes libre d’inscrire votre résidence secondaire pour une location Airbnb sans pour autant craindre d’une limitation temporelle. Néanmoins, si vous ne maîtrisez pas les rouages de l’immobilier locatif, n'hésitez pas à recourir aux services d’un professionnel.

Quelles sont les exceptions à la limite des 120 jours de location Airbnb ?

Même si la limite des 120 jours est appliquée rigoureusement dans les 18 villes citées plus haut, sachez que les exceptions existent. En réalité, vous avez la possibilité d’excéder les 120 jours de location Airbnb. Mais pour cela, il vous faudra remplir certaines conditions.

La condition est de montrer la preuve attestant que vous êtes absent au moins 4mois par an dans la résidence mise en location Airbnb. Seules les absences dues à des raisons de santé, déplacement professionnel sont prises en compte. Aussi, il est possible de louer une chambre dans votre résidence pour être épargné, dans la limite des 120 jours.